Mon éditeur a laissé passer ça…

On m’a suggéré de retirer ce passage.
J’ai dit non. Pis j’en ai rajouté une couche! 😉

Facebook - 404 - Mémé attaque haiti - extraits 02

Publicités

A propos Marie Larocque

Life is unfair... Kill yourself or get over it!
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

18 commentaires pour Mon éditeur a laissé passer ça…

  1. antonio evora dit :

    L’odeur c’est les autres, la meme respectueuse. . Entre choisir l’objet de copulation d’apres l’odeur , c’est pas nouveau. L’odeur de l’aisselle aide meme les femmes a ovuler. Il faut pas generaliser non plus , je n’aime pas leur odeur…. un peu plus de detail?

  2. C’est une blague? J’essaie de saisir le deuxième degré.

  3. Carole Michel dit :

    Leur odeur ??? cela signifie donc qu’ils ont tous la même odeur ? qu’ils ont tous le même look et qu’il ont tous de grosses lèvres ??? et vous dites que vous n’êtes pas raciste ? Pathétique !

  4. orpheonegra dit :

    Ah le politiquement incorrect des Blanc.he.s qui ont le courage de perpétuer de vieux clichés racistes à grands renforts de smileys. Parce que c’est vrai que le racisme, c’est tellement lol. Quelle femme courageuse et subversive que vous êtes, briser ce grand tabou de l’odeur des Nègres! Je salue votre impertinence, votre originalité aussi, parce que c’est tout à fait nouveau de faire du buzz en broyant du Noir. Vous êtes madame, à n’en pas douter, une des représentantes de l’avant-garde éclairée de la littérature québecoise. J’ai hâte de découvrir vos prochaines révélations choc! Vous attaquerez-vous au tabou des Arabes voleurs 😉 des femmes vénales 😉 des écrivaines sans talents qui règlent leur déception sentimentales dans des essais aussi puants qu’inintéressants 😉
    Que de suspense et surtout bravo, continuez, vous êtes au top 😉

  5. marie dit :

    LooL, qu’est ce que je jubile d’avance à ce qui va vous tomber dessus. certainement que vous n’avez pas eu droit à ….

  6. Gilles Bertrand dit :

    La grand-mère de Mme Lise Payette disait : « ma petite fille la vie est aussi difficile à genou que debout » . Combien est importante la liberté d’expression. Tout ce qui précède en est la preuve inéluctable. Bonne continuité.

  7. Martin dit :

    Attention, c’est facile de critiquer les propos de quelqu’un qui s’exprime. Pensez-vous vraiment que Marie pense que tous les noirs sentent la même chose ? Ou ne serait-ce qu’un raccourci pour faire comprendre son propos. S’il fallait toujours écrire une dissertation à chaque fois qu’on affirme quelque chose, plus personne n’écrirait rien. Les généralisations sont évidemment imparfaites car elles tentent de modéliser une certaine réalité. Mais un modèle, ça ne restera toujours qu’un modèle, sans les nuances.

    • La vérité sort de la bouche des Blancs?? C’est comme ça qu’on dénonce ce que l’on qualifie de généralisation?
      Hahahahahahahahahahaha! Ça s’invente pas. 😉

      • Caroline Lagacé dit :

        Bonjour, je te suggère de faire la lecture de bell hooks ou autre auteur/e explorant le féminisme intersectionnel. Cela t’aiderais, peut-être, à comprendre que le terme  »Blanc » dans un le contexte de cet article est employé en référence à une majorité opprimante imposant un système d’oppression.

  8. Sylvie Tremblay dit :

    Un torchon.
    Non, torchon, c’est ce qu’on utilise pour décrire ce qui est maladroit, brouillon,…
    Ce que vous avez écrit ne peut pas être qualifié que de torchon, c’est une arme violente et déshumanisante dirigée envers une groupe minoritaire.
    C’est du poison visuel, de l’arsenic verbal!
    Votre racisme naïf n’est pas mignon.
    Non, ce n’est pas touchant de vous voir enlever toute individualité aux membres d’un groupe minoritaire en les décrivant de manière complètement déshumanisante, en les réduisant quasiment à des produits d’usines à l’apparence et à l’odeur semblable. Voyons donc! J’ai quasiment l’impression d’être tombée sur les rapports pseudo-scientifiques des anthropologues colonialistes qui ont inventé le concept de race.
    J’ai vraiment mal à mon Québec.

  9. sheenyfro dit :

    Quand tu dis noirs, tu parles des Congolais? des Togolais? des Dominicains? Noir des états-unis peut-être? Haitiens? Béninois? Camerounais? Sinon noir à quel point? Foncé? Brun? moins bruns? Ça compte les noirs qui ont immigré? et les enfants de ceux-ci nés ailleurs que de leur pays d’origine? parce que des ‘blacks’ y’en a une grande variété, han!

  10. Hugues dit :

    Plusieurs personnes ont laissé un commentaire à la seule lecture de l’extrait. Il n’ont manifestement pas suivi le blogue ni lu le livre.

    Conclusion hâtive…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s